Théâtre des opérations

Mener la guerre aux idées reçues suppose que l’on se donne des moyens et une stratégie, mais avant tout un but. Celui-ci ne peut consister seulement à balayer ces idées, mais doit conduire à en développer de nouvelles, par le pouvoir de l’imagination et le désir de dépasser l’immobilisme du « c’est comme ça ». C’est faire aussi de ce « ça », l’inconscient, un allié dans ce combat plutôt qu’un épouvantail pour Don Quichotte en errance. Comme on voit, les promesses de l’aube devant conduire à la victoire au crépuscule supposent de la détermination et du travail.


La série du Théâtre des opérations, qui comporte également déjà un certain nombre d’ouvrages d’art, fera aussi progressivement l’objet de références, de commentaires et de réflexions sur cet autre axe de campagne. Présentation  e n          c o n s t r u c t i o n

Cette partie comprend pour l’instant et concernera du théâtre proprement dit, des recueils de nouvelles, un roman, des contes.

Des journaux, dont l’un est édité, un autre à l’état de manuscrit terminé qui sera un jour publié, ou pas, pourront être soit partie prenante de cette section (comme c’est provisoirement le cas), campant bien des théâtres et sur des théâtres d’opération particuliers, soit faire l’objet d’une page propre pour mettre en valeur leurs spécificités, ce qui reste à voir.


Trois adresses au singulier (2017)  —  Nouvelles

 


Nuit noire, nuit blanche (Nouvelle édition, 2018)  —  Roman
Nuit noire, nuit blanche (2013)  —  Récit

 


Quatre couples sans barreur (2009)  —  Théâtre

 


Cinq histoires à la première personne (2008)  —  Nouvelles

 


Histoire de dragons (2008)  —  Conte

 


Qui a volé le sapin de Noël ? (2007)  —  Conte

Jean-Pierre Abbet et Isabelle Desternes


Journal d’Extrême-Occident (2007)  —  Journal